Cycle de romans en cours

Concept

Un cycle de planet opera qui raconte sur plusieurs générations la quête des habitants de Gaëlia, une colonie humaine isolée se reproduisant par clonage, pour retrouver la planète dont ils sont originaires.

Résumé et enjeux

Les Gaëliens ont la particularité de se reproduire artificiellement en donnant naissance à dix millions d’individus identiques chaque année. Ces générations de jumeaux vivent une existence paisible et hédoniste, protégés de la surface hostile au sein de gigantesques cités souterraines.

Alors que des organes gouvernementaux, comme le tout-puissant Conseil éthique, souhaitent à tout prix conserver ce statu quo, des individus s’interrogent. Certains se demandent ce qui fait fonctionner leur technologie très avancée, puisque les Gaëliens ne travaillent pas. D’autres aimeraient savoir quand s’achèvera la terraformation qui s’éternise depuis un millénaire et demi afin de découvrir enfin à quoi ressemble la surface.

Mais peu d’entre eux ont réussi à se poser les seules questions valables : pourquoi les sextuplés qui ont fondé la colonie – les Gaëls – ont-ils choisi de perpétuer l’humanité de manière artificielle ? Et pourquoi ont-ils détruit avec méthode tous les indices qui auraient permis de retrouver la planète dont ils sont originaires ?

Thème principal : clonage humain et gémellité

Loin des traditionnels poncifs du clone-soldat et du clone-esclave, des jumeaux télépathes ou des jumeaux ennemis, ce cycle de romans souhaite faire table rase des clichés pour interroger la façon dont une civilisation humaine basée sur la reproduction par clonage se développerait et vivrait au quotidien.

Le récit s’appuie sur les travaux d’un sociologue spécialiste mondial de la gémellité (René Zazzo) et de philosophes (Axel Kahn, Jürgen Habermas) pour définir de manière crédible cette société gémellaire où le mot clonage n’est jamais employé.

Cet effort de réalisme a imposé une réflexion approfondie sur l’ensemble de ses composantes sociales :

  • problématiques identitaires complexes notamment à l’adolescence ;
  • structure familiale basée sur un service civique ;
  • système de gouvernement par générations d’âge ;
  • gestations artificielles et rapport des femmes à la reproduction ;
  • comportements sexuels de groupe ;
  • euthanasie collective en fin de vie ;
  • répression de la criminalité par la pression gémellaire ;
  • etc.

Deux sciences sociales ont été inventées pour les besoins du récit.

  • la sociogémellologie : science sociale qui étudie les comportements collectifs d’un ensemble de jumeaux ou de clones au travers de leurs interactions en tant qu’unité gémellaire.
  • la psychogémellologie : science humaine qui étudie le comportement d’un jumeau ou d’un clone en fonction du rapport qu’il entretient avec sa propre condition gémellaire.

 

Mémoires de Gaëlia (2018)

Ecriture du jet final - 170 000 mots 100%
Correctifs suite aux bêta lectures 80%

Extraits d'une terre oubliée (2019)

Structure détaillée 90%
Ecriture 1er jet 20%

1er tome : Mémoires de Gaëlia

Synopsis

Cole, coupable d’un crime de sang, se réveille dans les sous-sols de l’Animathèque, une bibliothèque oubliée d’un genre particulier. Son unique occupant, Maqs, est un vieil homme excentrique qui propose au jeune fugitif de visionner les souvenirs des grandes figures d’un passé révolu.

Mais cette proposition a un prix. Afin d’échapper aux psychocorrecteurs qui le pourchassent pour le punir de son crime, Cole devra se frayer un chemin parmi les secrets et les illusions et affronter l’épreuve la plus difficile de toutes : la solitude.

Points d’originalité du récit

  • Une réinvention du thème du clonage suivant un angle réaliste et non dystopique.
  • Un planet opera sans armes, ni guerre, ni violence. Et intéressant malgré tout.
  • Un mystère insoluble et un jeu de piste à l’échelle d’une planète.
  • Une structure narrative originale qui alterne une trame principale (le récit autobiographique de Cole) avec huit nouvelles indépendantes (les « mémoires » qui donnent leur nom au roman).
  • Un point de vue intérieur qui met les héros face à leurs dilemmes, leurs douleurs intimes – et leur solitude dans un monde où celle-ci ne devrait en théorie pas exister.
  • Une approche neutre du genre et de l’orientation sexuelle avec plusieurs héros féminins et transgenre à la personnalité forte et des personnages masculins éloignés des stéréotypes.
  • De nombreuses technologies de science-fiction ont été imaginées ou modernisées pour les besoins du récit
  • Un compte-rendu intégral de session parlementaire plus palpitant qu’un duel à OK Corral.

Convecteur temporel

Envoie un message vers ton futur et j'y répondrai dans mon présent :

En cours d’envoi
©2018 SF Zone - Réveille l'écrivain de science-fiction qui sommeille en toi !
Pourquoi SF Zone   |   À propos de l'auteur   |   Publications   |   Mentions légales
SF Zone soutient NooSFere, encyclopédie et base de données bibliographique de la science-fiction francophone
Choisis un thème

Pin It on Pinterest

Shares

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?